Je suis allé au marché

Publié le par Hector Gnole

Je reviens du marché ; quand j'ai le temps, pas d'occupation professionnelle, je vais au marché, ce n'est pas plus cher que le super ou l'hyper et la qualité des fruits et légumes y est incomparablement supérieure. Le problème, aujourd'hui, c'est qu'il y a le deuxième tour des législatives dimanche, et inévitablement, j'ai dû passer devant un militant UMP. J'ai baissé la tête, profil bas, pour éviter qu'il m'aborde mais tout à son euphorie, il s'est jeté sur moi pour me donner son tract en déclamant joyeusement " tous ensemble ! dimanche ! avec les copains ! ". J'ai alors préparé mon regard le plus noir, celui que j'ai fait quand Deborah nous a annoncé qu'elle partait pour toujours, mais j'ai vite pensé que la tête de fion en concevrait un surplus de joie. Je me suis ressaisi pour lui répondre :
— Ah ? Qu'est-ce qui se passe, dimanche ? Vous organisez une partouze ?
— Mais non, c'est les élections de notre nouveau député !
— Dommage, il a une bonne tête de suceuse ce monsieur, répliquè-je en observant la photo colgate du tract.
— Enfin, monsieur, vous insultez votre nouveau député ! ( l'air goguenard du militant fait place à de la colère )
— Ce n'est pas une insulte, si vous croyez que j'ai envie de péter le fion au premier venu...
Sur un regard de haine, il m'abandonne car deux mamies passent à sa hauteur. En m'éloignant, j'entends les deux vieilles chanter " pas de problème ! vous pouvez compter sur nous ! ".

Publié dans gnôle frelatée

Commenter cet article

miteny 15/06/2007 19:36

Je te félicite. Tous ses mots-clés en même temps. Mélangez sexe et actualités, c'est sûr que le grille-pain va faire chauffer google.