Prendre une douche

Publié le par grand guide suprème

 
                  Quand on vient de prendre une douche, je trouve qu'on a l'impression d'être quelqu'un d'autre. Ca vous fait ça aussi, non ? L'impression d'être quelqu'un de neuf, de nouveau, comme un cousin éloigné du mec qui est rentré sous la douche même pas un quart d'heure plus tôt.

                    Evidemment, c'est très exagéré comme impression, on ne se transforme pas sous la douche; mais il y a une petite évidence dans cette démeusure. Le gel douche nous permet cette expérience quotidienne de la réincarnation. Moi, si j'étais un super héros, je n'aurais pas besoin d'enfiler  un beau costume pour me transformer en super héros, je n'avalerais pas une boîte d'épinard, je ne deviendrais pas tout vert : je prendrais une douche. Bon, alors je sais que c'est pas très télévisuel (sauf si c'est Jude Law qui interprète le rôle), et que ça ralentit un peu le rythme trépident du truc... mais moi, je suis indépendant des lobbies des marchands de fringues et d'épinards. 

                      Pour ceux qui ont vu le film "La moustache" ou lu le livre qui a inspiré le film (géniaux tous les deux, signés Emmanuel Carrère), c'est une idée brillante: le "héros" (Vincent Lindon dans le film) se métamorphose dans la salle de bain, en se rasant la moustache qu'il porte depuis des années. Sa femme ne s'en rend pas compte au début, puis finit par lui dire qu'il n'a jamais eu de moustache.... Ses amis confirment, il croit que tout le monde lui fait une blague. au début du film, on l'a vu avec, mais si tout le monde dit qu'il n'a jamais eu de moustache .... Il va même jusque dans la poubelle en bas de son immeuble, pour chercher des poils de sa moustache (des preuves, quoi !); et il revient voir sa compagne, qui s'est endormie, et il la réveille, tout crade, puant, et il lui tend les poils qu'il a trouvés et on sait que tout le monde est fou, que personne n'a la vérité, c'est très beau. 

                  Moi, à sa place, pour m'y retrouver, j'aurais pris une douche, mais lui il préfère partir à Honk-Kong.

                                 En conclusion, je dirais que prendre une douche, ça fait ça, mais prendre un grand verre de jus de pêche bien frais, ça le fait aussi, mais moins. 

nb: le grille pain est un bateau ivre sans capitaine, en ce moment, t'as vu ?


Commenter cet article

grand guide supr�me 27/08/2007 14:58

Mais, les petits gars, c'est le principe du blog collectif que de jouer collectivement: si j'écris tout seul, je me youri-djorkaefise; ça perd tout son sens. J'attends vos pépites, afin que la saine compétition qui sied au libéralisme nous emmène sur les sommets du web, en minibus.

Tomoe 26/08/2007 20:09

Ô pauvre âme égarée du web, sache que j'organise un chat sur mon blog à 21 heures, et que tu es officiellement INVITE.

Tomoe aka seul véritable gourou charismatique de l'univers

miteny 24/08/2007 20:20

Je voulais dire "penser".
ça me fait PENSER à un type qui pense que chaque personne n'a mal que si son corps est frappé et qui, alors qu'il fait un blog pour mettre les gens au courant, passe pour un fou.

Je vais contacter Hollywood pour qu'ils fassent un film sur moi.

miteny 24/08/2007 17:32

Oui c'est vrai.
ça me fait passer à un type qui pense que la douleur est personnelle et que tout le monde prend pour un fou (aux pieds bleus).

Hector Gnole 24/08/2007 17:23

Arg, ggs, tu enchaînes les articles d'une telle qualité qu'en ce moment, je n'ai pas d'idée qui soit digne de figurer dans le grille-pain. S'il te plaît, relâche toi, je ne sais pas, recopie une chronique de Guy Carlier, histoire qu'on n'ait plus honte d'écrire à tes côtés.