Pour ou contre la démocratie en Birmanie ?

Publié le par grand guide suprème

                               moines.jpg


Des skinheads birmans manifestent impunément dans les rues de Rangoon.

Que fait l'O.N.U. ? 

Est ce qu'on doit attendre que de symapthiques militaires birmans soient blessés par ces néonazis hystériques à la robe rouge sang et au crane rasé pour prendre des mesures  ?
 

Publié dans Pour ou contre

Commenter cet article

Petit Grégory 01/10/2007 21:04

salut à toi irrespectueux et autoporclamé grand guide suprême, que je pense infoutu de guider un groupe de retraités au musée de la chevre de gannat.

je vais y aller moi aussi de mon petit ctlrc+c/v de wikipedia, sans trop me fouler, uniquement le début de la premiere phrase : La Birmanie (dénomination officielle et d'usage en France), l'Union de Birmanie en forme longue ou Myanmar et l'Union du Myanmar (dénomination officielle depuis 1989 utilisée par l'ONU).

Voilà.

Hector Gnole 29/09/2007 00:27

Quand je vois la junte en Birmanie, ça m'évite de me pendre de vivre en Sarkozie...
Ps : un certain BK, de BK conseils, qui aurait eu une promotion depuis, a écrit un fabuleux rapport pour dédouanner Total sur l'affaire plus qu'avérée du travail forcé en Birmanie...

grand guide supr�me 28/09/2007 20:46

Wikipédia tient à préciser à ce petit con de Petit gregory qui nage comme il parle :
"L'opposition démocratique préfère employer, en français, le nom de Birmanie faisant référence à l'ancien nom du pays et à l'ethnie majoritaire, les Birmans.

En 1989, la junte, afin de marquer le changement, a décidé de modifier le nom du pays en Union du Myanmar qui fait référence aux anciens habitants mythiques du pays et non plus seulement à un groupe ethnique (littéralement, Myanmar signifie en birman « fort et rapide », qualités de ces fameux ancêtres mythiques). Avec cette dénomination et l'usage du mot « Union », le caractère multi-ethnique de l'État est souligné.

Le changement du nom du pays en birman permet d'afficher une rupture avec l'ancienne période et perturbe l'action des organisations favorables à la démocratie en brouillant la communication. C'est pourquoi les opposants au régime militaire se réfèrent encore à l'ancienne appellation, pour marquer leur lutte avec la junte."

Petit Grégory 28/09/2007 17:49

En fait, il serait plus juste de parler de Myanmar plutôt que de Birmanie.

Merci.

Cartman 28/09/2007 14:30

Tout à fait d'accord. Je propose même que notre Guide pour 5 ans se saisisse du dossier et aille expliquer aux respectables dirigents birmans comment on se sert d'un karcher. La Birmanie n'est pas une zone de non droit!! DEHORS LA RACAILLE !!!