On m'a dit hier que je jouais au ping-pong comme les anglais jouent au rugby. Et j'ai gagné!! (mais j'ai honte)

Publié le par Cartman

Bon les gars, comme vous vous en doutez, mon moral sportif n'est pas au beau fixe. J'ai passé une sale soirée samedi. Comme beaucoup, je suis au fond du seau, avec la serpilllère sur la tronche. Je n'ecris cet article que pour répondre aux questions incessantes de mon ami GGS, qui m'a l'air d'avoir compris beaucoup de choses au niveau rugby (entre autres). J'ecris aussi pour exorciser ce souvenir désormais lointain d'un titre de champion du monde, à présent relégué au rang de voeu pieu. La pilule passe pas. D'ailleurs, c'est pas une pilule. C'est plutôt un suppositoire effervescent à laisser fondre sous la langue.

Pourquoi on a perdu??
Allons-y (pas gaiement).
Voici les différents chefs d'inculpation :
1/ la compo de l'equipe.
Je crois pas que la déroute de notre XV puisse s'expliquer aussi bêtement que par le travers d'une compo. Un selectionneur qui met en place une équipe, il fait un pari. Dés fois il gagne, dés fois il perd. De toute façon, à chaque fois qu'une équipe est annoncée, ya la moitié des observateurs qui disent "IL A RAISON !!!", pendant que l'autre moitié dit "MAIS QUEL CON !!!". Quel que soit le résultat, on retrouve après le match ces 2 mêmes moitiés, l'une disant "j'vous l'avait dit !!!" et l'autre disant..."j'vous l'avais dit !!!". Bref. Alligner ceux qui avaient terrassé les blacks, je pense que c'était pas con comme idée. Faire tourner l'effectif?? ben...je dis oui aussi car "on joue à 30...". 
En fait j'ai pas d'avis sur la question, étant persuadé que si on avait fait jouer les costards avec la même défaite à l'arrivée, on en serait toujours à se poser cette question. Donc : à mon sens, le problème est pas là. On s'en branle. Ce genre de débat, ca sert juste à s'occuper entre 2 matchs. Parce que à raison d'1 match par semaine, si t'as pas ce genre de conneries pour t'occuper ben...t'as plus qu'à fermer le barnum (comme dirait l'ami Moscato). On passe donc au 2ème chef d'inculpation.

2/ la stratégie de l'Equipe de France
Là c'est déjà plus interessant, même si on est encore loin des vraies raisons. C'est clair, on a voulu jouer les anglais comme les blacks. Des grands coups de pompe genre t'en veux, en v'la...et on attend de voir ce qui se passe. Ca a marché contre les blacks. Mais c'est pas ca qui nous a fait gagner. Attention faut pas se tromper là !!! Comme on l'avait dit dans un autre article, les blacks ils s'en foutent du jeu que tu leur propose. Eux, ils t'imposent le leur. On a mis des grandes quilles face aux blacks, mais eux ils sont venus nous défier quand même. Et c'est là où on a fini par triompher : ON A ETE OBLIGES DE REAGIR!! de faire du jeu, de leur rentrer dans la gueule, sous peine de se prendre une grosse féssée. C'est ca qui nous a fait gagner contre les blacks. Les grands coups de pompes, c'est anecdotique à côté de l'engagement que l'on a mis sur chaque ballon durant 80 minutes.
Et alors, pourquoi ca a pas marché contre les anglais??? hiiiiiin??? et ben parce que les anglais c'est pas les blacks. Les anglais ils s'en foutent de faire du jeu ou de te renter dans le lard. Les anglais ne nous ont rien proposé, même pas du combat. Ils ont attendus, comme ils attendent depuis presque 8 ans. Ils ont attendus nos fautes. Alors, comme ils attendaient, on a attendus aussi. Et on a continué à balancer des grands coups de pieds. Et on n'est pas allé au combat, à part 2 ou 3 fois malheureuses, mais suffisament éloquentes pour démontrer que yavait moyen de les faire exploser. Mais non. On a attendu, on s'est laissé enfermer dans un faux rythme, puis dans un non match, minutes après minutes. Cette strategie méritait probablement d'être tentée. Mais... (parce qu'il y a un MAIS), on n'est toujours pas arrivés au coeur du problème. On s'en est juste rapproché. Le coeur du problème, la vraie raison, c'est ce que j'appelle "l'alibi qu'on n'a pas". Il est au delà des chefs d'inculpation. Cet alibi, je le baptise : la REVOLTE.

3/ La REVOLTE : motif unique de notre défaite.
Les plans de jeu, les stratégies, la tactique, tout ca c'est bien. Mais ya des fois, face à l'urgence, ou il faut s'asseoir dessus et être pragmatique, réaliste, lucide. J'ai attendu durant toute la 2nde mi-temps un geste de révolte. Un mec qui prend les clés de la boutique, qui réunit tout le monde et qui dit : "les gars, ca marche pas ce qu'on fait. C'est pas adapté. C'est les anglais!! et la pénalité ou le drop dans la dernière minute on va se la prendre dans la gueule, c'est sur !! c'est inévitable!! et ils vont nous passer devant, et on va perdre!! faut arrêter de jouer aux cons. faut jouer TOUT COURT, produire du jeu, les défier, marquer des essais et des points pour se mettre à l'abri!! sinon ils vont nous la mettre comme ils l'ont fait en finale ya 4 ans!!"

Ya 4 ans...
Ya 4 ans, la discussion d'aprés match (le grand déballage...) evoquait en long, en large et en travers un tristement célébre "Plan A". On avait un Plan A, il avait pas marché...et on avait pas prévu de Plan B...
Ben samedi on a remis le couvert. On avait un Plan A. Et jusqu'au bout on a suivi le plan A. Personne n'avait prévu de plan B. Et c'est là ou j'arrive avec ma révolte. On s'est pas révolté contre le Plan A. On l'a suivi. On l'a pas laché. On n'a pas pensé a y aller à l'instinct de survie et à jouer comme on sait le faire, comme on aurait du le faire...comme on savait qu'il fallait faire. 
C'est quand même pas les joueurs d'expérience qui nous manquent..comment on peut se faire baiser aussi connement, par un scénario archi-connu depuis des années, qui une fois de plus nous expédie en enfer???
Ya pas eu de revolte...Ah si, à 5 minutes de la fin, lorsqu'on a été repris au score. J'ai cru voir nos bleus se prendre la foudre et sortir enfin de la torpeur. J'ai cru voir enfin nos bleus aller au carton, prêts à tout défoncer. 
J'ai pas cru voir...j'ai bien vu. 
Mais c'était trop tard.

Je me prends à envier les Argentins. Hier soir, ils se sont fait sortir par des Sudafs beaucoup trop forts pour eux...C'est toujours une défaite. Mais perdre contre plus fort que soit lorsqu'on a fait le maximum, ca a quand même pas le même goût que perdre contre des baltringues...maudit suppositoire.

Bon.
Ben voilà.
Y nous reste l'Argentine vendredi...j'espère que les bleus vont jouer comme ils savent le faire. Le score on s'en fout. Allez les bleus. Un dernier exploit, avant la grande lessive...


PS :
Remember : mi-temps de France-Italie / Tournoi des 6 nations, il y a pas si longtemps que ca...

 

Publié dans Tranche d'exraits

Commenter cet article

noir intense 35 21/10/2007 22:32

Oh lala mon pauvre cartman, tu dois être complètement démoralisé...T'inquiète Tata est là...Tiens mouche toi fort...

bobby 18/10/2007 00:06

desolé ,
je ne suis pas philippe bouvard car lui est vraiment drole
je ne suis que l'esprit d'un chien mort ....

Petit Grégory 17/10/2007 20:52

carton jaune, tu sors 10 minutes pour cette vanne pourri.

t'es démasqué bobby, t'es philippe bouvard en fait.

bobby 17/10/2007 20:19

en fait je voulais dire "molle" car les français ils ont plutot fait des molles que des maul .....

Petit Grégory 17/10/2007 20:14

Quelle chianlie cette défaite. J'avais tout misé sur cette victoire en coupe du monde pour me remonter le moral. Du coup, je suis au bord du goufre. Je vais me jeter dans la Vologne.