Plaidoyer pour le démantèlement de la Sécurité Sociale...

Publié le par Betrand Mildox, militant UMP

... et l'ouverture du marché aux assurances.

C'est une évidence, la Sécurité Sociale est anachronique, une belle saloperie léguée par les soit-disant résistants de la dernière heure et qu'il est urgent de simplement supprimer.

Inconvénients de la Sécurité Sociale :
- son déficit chronique aggrave la dette de la Nation.
- les prélèvements sociaux sur les créateurs de richesse sont insupprotables.
- en maintenant artificiellement en vie des malades pauvres, elle creuse elle-même sa tombe : toujours malade mais en vie, le pauvre continue de dépenser l'argent du contribuable. Pire encore pendant ce laps de temps, certains pauvres en profitent pour se reproduire, mettant au monde d'autres malades pauvres qui continueraient à creuser le trou de la Sécu.
- la sécurité sociale contrecarre le processus de sélection naturelle qui permet en principe d'améliorer l'espèce et contribue, au contraire, à sa dégénérescence.


Je dis continueraient et non continueront car c'est heureux, le démantèlement a commencé et je l'espère va se poursuivre rapidement. La technique du Président  est, à l'image des démolisseurs de tours HLM, de déposer quelques explosifs ça et là, sur les fondations et les structures, de manière à pouvoir faire imploser le mastodonte le moment venu. Nous aimerions que cela soit plus rapide mais il faut penser à moyen terme. Mieux vaut attendre l'après 2012 pour le démantèlement définitif, mieux vaut faire place nette sur 10 ans que de risquer une interruption et une remise en cause au bout de cinq ans.

Publié dans Think tank UMP

Commenter cet article

commevousignorez 18/07/2009 02:25

arf,

on peut même plus rentrer dans le jeu des francs ici.

Ps : si vous revenez, cela deviendra un probleme supplementaire.

Betrand Mildox, militant UMP 17/07/2009 10:56

Merci Cartman, je reviens justement pour écrire un article sur l'éducation nationale. J'aurai bientôt fait le tour des fondamentaux de la modernité politique etce blog deviendra la référence des jeunes populaires en formation. Note que je me nomme Betrand sans r entre le e et le t, car mère aimait le prénom Bertrand mais après vérification, père a découvert que "saint bertrand" avait des tendances socialistes, donc c'était mieux comme ça.

Cartman 17/07/2009 01:27

Bien cher Bertrand, bienvenue.

J'aime bien ton ton (et tonton aussi...).
Au fait...on peut se tutoyer n'est-ce pas?

Bravo pour ces 2 articles très prometteurs, qui claquent dans le frigo comme un coup de cravache sur le cul de Madame Claude ou de sa nièce.

J'adore !!
et tiinvite à poursuivre dans ton effort (comme on le dirait sur un bulletin scolaire de fin de trimestre).