clearstream et les 40 voleurs

Publié le par bobby

Elvis était survolté comme un électron dans un accélérateur de particules. Il avançait d'un pas décidé vers la scène sur laquelle se trouvait rougy ,c'était l'heure des comptes  et ils n'étaient plus bons amis. Derrière lui ,prof suivait un peu à contre coeur. Ainsi ,il avait toujours été un peu fan de rougy ,une passion honteuse pour les chanteurs de droite qui lui venait de sa plus tendre enfance. C'est pour çà que zigouiller l'interprète d' " arrêter le bio " ne le mettait pas spécialement en joie .Cependant ,a ce point de l'histoire ,prof avait encore tellement de problème à résoudre que dessouder rougy pouvait commencer à ressembler à un début de solution ,du moins c'était à peu près à cette conclusion qu'il était arriver lorsqu'il se hissa sur la scène .

elvis toisa rougy comme dans un western spaghetti avec un cheval roumain en guest star :

_ Rougy Vacance ,je crois qu'on a des trucs à se dire et des bidules pointus à s'enfoncer à travers la peau …

Rougy venait de se taper deux heures de concert endiablé .Il avait les traits tirés et l'oeil torve et franchement il ne comprenait pas trop ce que lui voulait le lilliputien qui s'agitait devant lui .Elvis renchérit 

_ Alors ,mon pote ,tu ne me remet pas ? les rats susceptibles t'as oublié ? 

_ les rats susceptibles ,echolalisa Rougy ,comme pour gagner du temps (ce qui était le but ,en fait)

_ Il faut te remettre les points sur la gueule pour que tu te souviennes ? si je te dis Elvis ,t'as les neurones qui se reconnectent  ? 

Le visage de Rougy s'illumina ,traduisant le fait qu'il venait de comprendre la situation ubuesque ,il répondit en tendant les bras vers Elvis comme pour l'embrasser 

_ Elvis ,mon frère ,c'est bien toi ? 

_ Baisse tes sales pattes de mon costard ,psychopathe du top 50 ,je ne suis pas là pour qu'on s'enfile à qui mieux mieux ,je suis là pour te saigner comme un porc que tu es …

La dernière phrase d'Elvis avait comme qui dirait jeté un froid sur l'échine de porc de Rougy 

_ Mais si je ne m'abuse ,Elvis t'es tout seul et t'es plus très grand et comme tu l'a dis tout à l'heure ,j'en ai maté des plus costauds que toi ,cracha Rougy dont le regard de prédateur brillait de mille feux comme un mille feuille de diamant qui aurait des sourcils …

Elvis restait calme et serein .Prof commençait à se dire qu'il allait devoir choisir son camp (même si normalement c'était déjà fait ,cela méritait encore réflexion ).C'est alors que surgit de nulle part ,une petite troupe se campa face à Rougy .Prof décida d'un coup qu'Elvis était quand même un sacré chic type et que Rougy était quand même moins bon que michel sardou … 

Rougy dévisagea la troupe qui lui faisait face et reconnut ses victimes .toutes les idoles qu'il avaient éliminés ,se tenaient là .Joe dassin et ses yeux en coins ,mike gershom yehoshua brandt l'espion du mossad et surtout cloclopinette et son grille pain waterproof .Certes il y en avait eu d'autres mais ceux là sortaient du lot .

Rougy sentant le vent de la défaite siffler sur sa tête bredouilla 

_ Mes amis ,allons ,restons gentlemen … J'ai une explication qui vous fera rire aux éclats … et d'ailleurs en parlant de rire ,vous connaissez celle du belge qui va en suisse …

_t'as gueule ! ,le coupa Elvis 

_ quoi ma gueule ,qu'est ce qu'elle a ma gueule ? rétorqua Rougy 

_ C'est fini ,Rougy .Ce soir ,tu tires ta révérence … ,dit joe dassin 

La troupe entoura lentement Rougy et des armes furent levées .Prof se tenait derrière au cas où ,Rougy serait assez rapide pour prendre tout le monde à revers. Hélas pour Rougy ,la rage de ses adversaires était immense ,il sentit les pics en acier lui transpercer le corps ,et puis après il sentit nettement moins de trucs .Elvis lui coupa la tête dans un état de surexcitation digne d'un dirigeant du FMI coincé au rayon soutien gorge du monoprix et la planta sur une pic .Il harrangua ses potes et la troupe se dirigea pour fêter la victoire vers un troquet tout proche .Elvis se retourna vers Prof 

_ tu viens avec nous ,on va bien se poêler ,on va boire de la bière en se servant de sa tête comme d'une chope … c'est super drôle … tu vas voir 

Prof qui avait toujours été un peu mal-au-coeureux déclina l'invitation d'Elvis de manière polie et urbaine (ce n'était pas le moment de se foutre la bande de dégénérés à dos ) 

_Excuse-moi mais tu sais moi la bière ,je ne la digère pas bien et en plus je dois aller au pandémonium ,au fait ,tu sais dans quelle direction cela se trouve ? ,arrondislesangla prof 

_ Tu vois la colline là bas ,le pandémonium c'est juste derrière ,lui répondit elvis en s'éloignant avec la tête de rougy au bout de sa lance 

 

Prof était seul dans le stade ,à l'endroit même où quelques heures plus tôt ,Rougy Vacance avait donné son dernier concert .Il se dirigea vers le micro ,tapota l'engin et l'envie de chanter "retiens la nuit " fut plus forte que tout .Il claqua des doigts pour se donner le tempo et en avant guingamp il fit chauffer ses cordes vocales comme un dernier hommage au Rougy à paillette …

 

Allongé par terre ,le nez dans la boue ,le mak commençait péniblement à trouver le temps long .L'air se faisait rare comme un but de Benzema en équipe de France et l'ukrainien pouvait revenir à tout moment … Avec tout ce qui s'était passé dans sa tête depuis quelque temps ,il avait un mal de crâne terrible avec en écho la voix de l'ange gabriel lui intimant l'ordre d'aller au pandémonium .Tout à coup ,il sentit un picotement dans sa jambe droite ,puis un autre dans son bras gauche et quelque chose lui chatouilla les fesses .Le mak s'écria " le temps c'est de l'argent " et d'un coup son corps se redressa prestement .Il se retrouva nez à bite avec l'ukrainien qui était revenu par le plus grand des hasards assouvir je ne sais quel désir inavouable et soviétique .L'ukrainien surpris de se retournement de situation ,recula d'un pas et se pris les pieds dans une racine .Il s'affala de tout son long et se cogna fortement la tête contre une grosse pierre .Il y eut un gros scratch lorsque sa boite crânienne s'ouvrit comme un abricot bien mûr mais le mak était déjà loin …

 

Cela faisait bien 20 bonnes minutes que le mak courait lorsqu'il entendit ,la voix de prof ,cette voix de stentor cataplexique qui les faisait tant rire lors de leur soirée karaoké et petites pépés .A la vue de Prof ,seul en scène et beau comme un dieu qui va mourir ,le mak se surpris à réprimer une larme de joie . Il monta sur scène pour rejoindre Prof .Sur sa droite ,il y avait un violon , un vieux stradivarius en plastique ,le mak s'en saisit et prit violemment le thème de la chanson comme on trousse à la hussarde une fille de joie fan de jazz .Prof sourit comme si il avait vu jean bernard Pouy déguisé en luc ferryboatpeople qui voudrait un massage de la prostate pour continuer à apprécier le jazz … 

 

Lorsque tout redevint enfin calme ,que la parenthèse inattendue fut refermée et que nos deux compères se furent expliqués les morceaux de l'histoire qui leur manquait respectivement ,Prof montra la fameuse colline et dans la tête du mak ,l'ange gabriel pensa très fort "c'est pas trop tôt mes cocos !". Ils se mirent en marche comme dans les vieux romans sans ellipses narratives .

 

"les 35 heures c'est pas que pour ta soeur !" 

 

"gérard si tu savais ,ta réformeux ,ta réformeux, gérard si tu savais ,ta réforme où on s'la met !!!"

 

"sous les pavés ,les bonnes intentions !"

 

"on veut des RTT et des jours de carences ,on voudrait arrêter ces gorilles cadences !" 

 

Prof et le mak tombaient des nus .Le pandémonium ressemblait à un piquet de grève de la SNCF .En tant que syndicaliste ,troisième dan ,prof était aux anges .En deux temps ,trois mouvements ,il avait griffonner des pancartes et commençait déjà à s'intéresser aux revendications des démons exploités ,spoliés par ce grand capital et broyés par un système inique … 

Le mak sentait bien qu'il faudrait calmer le jeu .Dans sa tête ,l'ange gabriel faisait des bonds et gueulait qu'on avait d'autres chats à fouetter ou d'autre crèmes ,c'était un peu confus dans le brouhaha du pandémonium .Prof avait déjà pris le micro sur la grande place ,levant son poing en l'air et lançant des "basta la victoria siempre " à tour de bras .C'est alors qu'un démon ,un peu moins con que les autres monta sur l'estrade et saisit Prof par le col .

_ qu'est ce que tu viens foutre ici ,nabot et de quel droit récupères-tu notre mouvement de grève ? 

Prof était remonté comme un réveil à ressort 

_ je suis ici pour vous dire que votre patron gérard ,est en train de vous la faire à l'envers et qu'il négocie son retour au paradis contre votre cadence infernale 

 

Est-ce les explications de Prof ou bien le frigo qu'il prit sur la tronche qui donnèrent au démon cet air dubitatif ,j'avoue ne pas vraiment connaitre la réponse avec certitude .

 

 

 

 

_  

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article