CLEARSTREAM lave plus blanc

Publié le par bobby

La mort raccrocha .Elle avait un mauvais sourire au coin des lèvres .

_ alors il a mordu à l'hameçon ? ,demanda maigrelet 

_ il ne l'a pas mordu ,il l'a gobé avec la ligne ,la canne à pêche et le chalutier japonais qui avec … 

_ tu reviens t'allonger avec moi ,il faut qu'on fête çà ,proposa maigrelet nonchalamment 

_ j'ai quand même un peu de remord d'utiliser mon propre fils comme appât ,expliqua la mort en se foutant à poil 

_ on ne fait jamais d'omelette sans casser d'oeufs et tu sais comme moi ,qu'on se prépare la tortilla du siècle … ce qui pour des immortels comme nous est assez caustique ! ,lâcha maigrelet en jetant ses chaussettes au pied du plumard 

_ tu me jures qu'après tout çà ,on partira loin ?

_ ma puce ,quand tout cette histoire sera finie tu n'auras plus à mettre ce vieux costume mitée qui sent l'urine de bouc et tu n'auras plus à te ruiner les épaules avec cette faux à la con .Moi ,je leur laisserais leur code lemoine à la con ,leurs alinéas tout pourris et toutes ces conneries de paperasses post-soviétique .On se trouvera un petit coin peinard ,dans un recoin oublié de l'espace-temps ,on boira des cocktails avec des rondelles de fruits et en parlant de rondelle ,viens donc faire le poirier cosaque sur la tête de lit ...

La température de la pièce venait de bondir plus sûrement que dans un rapport du GIEC dont on discuterait sur france culture à une heure de grande écoute. Maigrelet et la mort s'empoignèrent violemment ,maigrelet prenant bien garde à ne pas se blesser avec la faux qui coupait comme un rasoir .

 

 

Gérard filait à travers le dédale de couloir avec la facilité d'un coureur de demi-fond né sur au pied du kilimanjaro .Derrière lui ,je peinais à trouver mon second souffle dans le bordel cardio-vasculaire qui me servait à respirer .Autrefois j'avais eu une condition physique mais à présent je sentais mon coeur battre jusque dans mes tempes comme dans les vieux romans noirs où le détective privé alcoolique et proche de la retraite doit rattraper un frétillant suspect lors d'une poursuite à travers des ruelles sombres et fumantes de suspens haletant .Une pointe de côté profonde allait me terrasser lorsque Gérard se retourna vers moi :

_ c'est bon bobby ,tu me suis ? 

_ Est-ce que j'ai le choix ,mon pote ? dis-je dans un râle à vous faire exploser les poumons aussi sûrement que de sauter un palier de décompression ou une prostituée ventriloque .

_ on va s'arrêter là pour la nuit …

_ depuis quand on dort dans cette histoire ? tu te fais vieux le diable ,à une époque tu enchaînais orgies sur orgies ,rites sataniques ou lynchages sans jamais faire une petite sieste ou boire un périer et maintenant après un jogging tu craques ?

Gérard se passa la main dans les cornes et se frotta la barbichette.  

_ je sais que t'es au bout du rouleau ,bobby .Tu me prends pour un cave ,tu oublies trop souvent que je suis le diable et que malgré mes petits travers ,je sais beaucoup plus de choses que tu n'en sauras jamais .Ne l'oublies jamais ,ducon … Et là en l'occurrence t'es crâmé 

On avait couru comme des ânes ,je n'avais rien regarder et de toutes façons j'avais décidé depuis un bout de temps de suivre Gérard aveuglement .Avais-je en fait réellement le choix ,on était sur son territoire et il avait un plan .Moi de mon côté ,j'avais des crampes dans les mollets et c'était à peu près tout ce que je possédais qui vaille la peine d'en parler … Lorsque je repris mon souffle ,je remarquais qu'on était au bord du Styxx ,près d'une petite cabane de pêcheur .Gérard était déjà sur le seuil et me faisait signe de le suivre .J'opinais du chef en optempérant (j'avais fait de la gymnastique jeune ) .L'intérieur de la maison était spartiate et décoré comme la chambre secrète de barbe bleue ,il y a avait une cheminée dans un coin et une table en bois au milieu de la pièce principale .Gérard était déjà assis avec un verre à la main ,un sourire aux lèvres et un éclat dans le regard qui lui donnait un petit air lubrique .Il me rappelait le mak et cette vieille histoire au libéria mais le diable ,lui, semblait avoir encore toute sa raison .Il me dit :

_ On va passer la nuit là ,on a pas trop le choix ,faut qu'on passe le styx et pour cela on doit voir Charon-stone ,le passeur qui nage comme une pierre … 

_ Et après ? questionnais-je pour la forme 

_ après on débarque chez saint pierre ,blague qui tue dans la foulée et on sera quitte …

_ Et mes gosses ? 

_ quoi tes gosses ?

_ bah tu sais tes neveux ,ceux que ta tarée de soeur a planqué … 

_ ceux là ?

_ ceux ci ,oui …

_ Ne t'en fais pas pour eux ,ils sont en sécurité .Lorsque j'ai appris qu'elle les pris en otage ,je lui ai mis les points sur les "i" .Tu sais les succubes c'est très rancunier mais c'est très con aussi .Je n'ai pas apprécié qu'elle ne respecte pas la famille .Tu sais ,la famille c'est sacré .Tu es de ma famille ,on se respecte ,on s'aide .On a une certaine solidarité entre nous ,j'irais jusqu'à dire un code moral …

_ tu te prends pour marlon brando dans le parrain ,Gérard ?

_ tu préfèrerais que je sorte une tronçonneuse et que je rejoue scarface avec ton vide ?

Un bruit de moteur résonna à l'extérieur ,faisant trembler la cabane et la collection de bibelot en verre qui prenait la poussière sur le buffet .Par la fenêtre ,j'aperçu un zodiac rouge qui venait s'amarrer au ponton .

_ C'est notre ami Charon qui a fini sa journée de boulot ,précisa Gérard 

La porte s'ouvrit à la volée et une montagne de muscle et de visage cadavérique obstrua la porte .

_qu'est ce que vous foutez chez moi ,bande de morveux ? ,hurla Charon 

_ nous aussi ,nous sommes heureux de te voir ,mon ami ,rétorqua gérard en mode vendeur d'encyclopédie au porte à porte 

_Je ne suis pas ton ami ,je ne suis pas son ami (dit-il en me montrant du doigt ) ,je ne suis l'ami de personne et c'est déjà beaucoup trop au niveau de l'amitié .C'est simple ,vous avez 1 minute pour vous cassez de chez moi après cela ,c'est moi qui casse .Il avait dit çà en faisant craquer les os de ses doigts et ses vertèbres cervicales .A mon sens ,on ne dormirait pas là ce soir ,où alors on ne dormirait pas bien … 

_ Du calme mon ami ,repartit à la charge gérard ,je ne suis pas venu les mains vides .Je sais que tu ne bosses pas gratos et que toute peine mérite salaire .D'ailleurs que penses-tu du zodiac que je t'ai fait envoyer ,çà te simplifie pas la mort ? 

Le visage de Charon se détendit un peu passant de psychopathe sanguinaire à fonctionnaire dans les camps de la mort et il dit :

_ Mon arthrose scapulo-humérale et ma prothèse de hanche te remercie pour le zodiac ,gérard mais deux mois de boulot peinard ne compense pas encore les milliers d'années à trimballer tous ces cons .Et je peux te dire qu'ils sont de plus en plus con ,il y a deux jours ,il y en a un qui a voulu payer le passage avec son compte paypal .Tu te rends compte Gérard ,il va bientôt falloir que je prenne la carte bleue ! 

_ Comme a ton habitude ,je vois que tu es remonté comme un coucou suisse .Je viens te proposer un deal : une semaine de vacance tout frais payé contre un coup de zodiac de rien du tout jusque chez saint pierre ,minauda gérard espérant que Charon lâche son fromage 

_ Tu sais comme moi ,que c'est interdit de remonter le styx ,code lemoine ,article pêche en eau vive et voyage funèbre, si je me fais prendre il risque de m'envoyer équarrir les carcasses aux fins fond des enfers et çà c'est bien dégueu .

Au vu de son cadre de vie ,ce truc d'équarrissage devait vraiment faire vomir ,parce qu'il supportait quand même pas mal les ambiances cracras ,ce Charon ,pensais-je dans mon coin .

_ Ecoute Charon ,ne me prend pas pour un con .Je sais que tu te fais des petits extras ,que tu sais outrepasser ta fonction quand ton intérêt est en jeu et que tu n'es pas un parangon de vertu ni de zèle …

L e diable accusant les autres de ne pas être vertueux ,on était vraiment en plein délire d'artiste .

_ Ma proposition est sur la table ,elle est non négociable ,repris Gérard .Elle est sans risque et donne bonne haleine .Elle augmente aussi ton sex-appeal …

Charon dodelina de la tête .

_ J'accepte ta proposition ,gérard ,dit-il dans un sourire écoeurant ,par contre je veux pas de vue mer ,plein le cul de la flotte .Je veux la montagne ,la neige et de la raclette .

 

 

 

La capitale des enfers était calme ,trop calme ,bien trop calme ,on aurait dit un Benzema qui tentait le tout pour le tout . La place public du pandémonium était jonchée de cadavre exquis .Des démons éventrés cotaient des fans de jésus émasculés et une odeur âcre de sang coagulé embaumait la cité comme au bon vieux temps des enterrements pharaoniques .Sur la gauche évidemment ,on devinait le mak et son frigogidaire plein de gens à moitié à poil jouant au bonneteau vivant avec le foie de jaurès comme dame de pique. Sur la droite ,les démons comptaient leur mort ,en pestant contre gérard leur boss qui avait disparut dans la bagarre sans leur venir en aide alors que les autres ,ces enfoirés de supporters de jésus avait reçu l'aide du saint esprit .Son arrivée avait fait basculer l'issue du combat en faveur de l'armée du lapin blanc .Les démons étaient un peu honteux de s'être fait taper par un lapin mais qu'aurait-il pu faire contre l'homme masqué et ses poings d'acier ? Il fallait réagir ,jésus n'allait pas les traîner dans la boue et s'essuyer les pieds sur leur tête en forme de paillasson … l'heure de la vengeance venait de sonner ,qu'importe le prix à payer ,qu'importe le courroux de Dieu ,son fils devait rendre des comptes et des dents .

 

 

 

Georges jubilait ,il ne pouvait pas s'empêcher de se caresser les oreilles .Ces connards de démons en avait pris plein la gueule .Il les avait bien moucher ,lui et sa petite bande .Jésus serait content ,pour une fois ,il avait été digne de confiance et efficace .Certes l'arrivée du saint esprit avait sensiblement fait la différence ,sa puissance étant phénoménale ,il avait presque à lui tout seul vaincu les démons et retournée une situation plutôt mal engagée mais qu'importe le flacon pourvu qu'on ait l'ivresse ,qu'importe les démons pourvu qu'on leur botte les fesses ; le résultat était là et sans appel : Jésus 1 ,les démon 0 .Le lapin se tourna vers le saint esprit :

_ c'est un beau jour pour une victoire ,mon ami au look de merde … 

le lapin s'était déguisé en Napinléon ,il avait mis un beau chapeau en forme de corse et une main dans l'intérieur de sa redingote .Le saint esprit portait toujours son masque de lucha libre ,derrière lequel il était très difficile de savoir ce qu'il pensait ,était-il heureux ou triste ou bien voulait-il pulvériser la tête de George comme une orange mûre ,comme toute réponse il grogna .

_ Boss, qu'est ce qu'on fait de lui ? ,la question avait sorti George de ses rêveries victorieuses 

L'ange Gabriel se tenait là ,tout penaud avec de gros hématomes sur la tronche ,des ailes bien abîmés et une triple fracture de l'auréole .

_ Alors Gabi ,demanda le lapin , çà te fait quoi d'avoir miser sur le mauvais cheval pour une fois ?

 

Pour tout réponse ,l'ange Gabriel cracha une dent ou deux au visage de George .Ce dernier s'essuya calmement et enchaîna :

_ D'ici peu Jésus aura les pleins pouvoirs ,son père finira tristement la tête sous un oreiller en plume et moi ,je quitterai mon boulot de jardinier pour le tien ,je me vois bien faire l'accueil au purgatoire ,la petite intendance et tout le reste .Il faut rebattre les cartes ,mon pote et une nouvelle partie s'annonce … Toi tes cartes sont brûlées ,un peu comme ta cervelle d'ailleurs .

A ces mots ,George avait sorti un calibre 33 ,emprunté à son docteur et l'avait tranquillement posé sur la nuque de l'ange Gabriel .

_ Bordel mais qu'est ce que tu fous ,George ? tu ne vas quand même pas flinguer ,Gaby ? ,le saint esprit était sorti de son mutisme comme un gardien sur un attaquant un peu trop rapide .On ne va pas se dessouder entre nous ?

_ l'ange Gabriel n'est plus avec nous ,il est avec Dieu ,il a voulu prévenir les démons afin qu'ils se révoltent contre jésus .Réveille-toi un peu ,le saint esprit ,on ne peut plus faire marche arrière ,va falloir assumer nos choix et nos actes ,zigouiller ceux à zigouiller et lui (montrant Gabi) ,lui il faut le rayer de l'équation .Bang ! Bang ! Bang ! le corps inerte de l'archange s'écroula dans la poussière ,lentement comme en apesanteur .A peine eut-il touché le sol que son corps se dessécha instantanément ,ne laissant qu'un souvenir fugace sur le sable ocre .

_ Tu sais que tuer un archange est sacrilège ,George ? ,s'enquit le saint esprit 

_ Je me contrefiche de vos codes , de vos lois de vos sacrilèges .Je ne suis pas comme vous ,je ne suis pas né avec une cuillère d'argent dans le gosier ou une couronne d'épine sur la tête .Moi ,mon avenir je me le construis jour après jour et s'il faut tuer des archanges ,des démons ou des petites gamines avec des parents alzheimer ,compte sur moi pour ne pas laisser passer ma chance ! C'est pourquoi ,il falloir faire le ménage et récupérer la bande de connard qui nous a excité les démons et leur régler leur compte une bonne fois pour toute !  Le seul a laissé en vie c'est le demi-frère du boss ,lui c'est au patron de lui faire sa fête ,pour les autres on a plus moins carte blanche …

 

_ j'ai vu qu'il y a un mec là bas qui fait les cent pas autours d'un frigo ,dit le saint esprit ,je crois que je vais m'en occuper .Il a l'air malingre comme un singe rachitique et perdu comme la cause qu'il sert …

_ Parfait si tu vas à gauche ,moi je vais à droite avec mes hommes de main ,on fait une sorte de mouvement tournant en pince à sucre et … ,George allait terminer lorsque un membre de sa bande fit irruption dans la conversation avec au bout du bras la maddy du futur à demi-nue comme par habitude et totalement inconsciente .

_ George ,j'ai trouvé la donzelle dans un recoin de leur boui-boui ,j'en fait quoi maintenant ? m'est d'avis qu'elle a pas mal de bornes au compteur ,c'est plus trop du premier choix … Je m'étais dit qu'on pourrait lui faire sa fête entre nous ,à la bonne franquette ,pas la peine d'en parler à jésus et puis après çà ,on la refile au cerbère comme une friandise ,il a toujours la dalle celui là et pis y laisse pas de trace ?

George leva un sourcil de surprise et tressauta des oreilles ,ce qui était un tell au poker assez facile à repérer et qui expliquait pourquoi le lapin préférait jouer son salaire au jeu de l'oie ou au mistigri 

_ Personnellement vous faites comme vous voulez les gars ,moi j'ai rien vu .Je veux juste une équipe avec moi pour retrouver la petite gosse ,vous savez que j'aime bien les enfants d'ailleurs j'ai toujours voulu être instit pour organiser des classes vertes sur l'île du levant . Pour ceux qui reste ,amusez-vous bien et n'oubliez pas qu'on lève le camps dans deux heures … 

 

 

 

_ Petit ,petit ,petit  ,sherpa traversait les fourrés à taton ,en lançant de temps en temps des miettes de pain … 

_ Putain ,sherpa c'est notre fille qu'on recherche c'est pas une poule d'eau ou un phacochère ,s'égosilla serginette en fendant un chêne en deux avec la moitié de sa poitrine opulente 

_ Depuis quand qu'on a une fille ,madame ? ,répondit notre sherpa a jeun 

_ les miettes de pain sont pour toi ,pas pour que tu les sèmes aux quatre vents ! Maddy est perdue ,livrée à elle-même ,seule et apeurée dans cette jungle infestée de bêtes féroces alors tu bouffes les miettes et tu te mets au boulot  sinon je t'éclate la tête comme une noix de coco entre mes seins et je te traîne par les couilles en haut du grand sapin là-bas … 

 

 

Publié dans Tranche d'exraits

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article