Les sept boules de clearstream

Publié le par grand guide suprème



                  Manu poussa la porte de la chambre du bouclier d’Arverne du bout du pied, comme si elle avait été ronde et en cuir, telle l’héroïne de « Emmanuelle a pris du poids et fait de la moto ». Nathalie et son fidèle compagnon découvrirent alors en même temps un lapin empalé, un cadavre en costume cravate, un Seb endormi et un pot de moutarde en verre.

 

« - Double suicide, à mon avis », décida Manu.

« - Putain, il est où, Bobby ? » s’énerva Nathalie en passant la pièce en revue comme Domenech scrutant l’avenir du foot français en regardant Auto Moto dans son canapé. « Je vais lui faire sa fête, je vais lui montrer de quel bois je me chauffe pas !

« - Il n’y a pas plus de Bobby ici que de scorpion au paradis, à mon avis.

- T’en pense quoi, toi ? Crime passionnel ?

- Fête de Pâques qui dégénère ? » hasarda Manu.

« - Ca pue le souffre, c’est bizarre…

- Quand je pense que chez Sherpa, on allait attaquer l’apéro et qu’il y avait plein de petites saucisses qui ressemblaient à Prof et à Seb !! » regretta Manu avec l’amertume d’une salade d’endives sans assaisonnement.

« - Ca, c’est Brice Hortefeux, enfin feu Hortefeux…. » dit Nathalie en retournant son cadavre raide comme un irlandais un samedi soir vers 23h00. «  Y avait 200 000 personnes qu’avaient une bonne raison de vouloir lui faire la peau, ça fait un max de suspects, autant chercher une anguille dans une grotte de loin.

- Et le pot de moutarde ? C’est un indice, une allusion au colonel Moutarde du Cluedo ?

- Putain de bordel de concentré de navet ! Comment on va exfiltrer tout ce beau monde sans se faire repérer ?

- On peut peut-être faire revenir le lapin avec la moutarde…

- Vu son état, le lapin, même si on lui fait du bouche-à-bouche, on le fera pas revenir… » regretta Nathalie.

- Non, mais je veux dire qu’on n’a qu’à cuisiner le lapin avec la moutarde et puis faire du boudin avec le notable… Et on les sort de là en se déguisant en serveurs ? »

 

Manu et Nathalie quittèrent la chambre pour chercher de quoi cuisiner tout ça, comme Mandanda sort sur les corners. Pour une fois qu’ils allaient cuisiner un suspect sans espoir de  lui faire avouer son crime ! Quand ils revinrent,  Nathalie remarqua sans tarder que le pot de moutarde avait disparu. Manu observa en maugréant qu’il y avait en plus un moustique. Manu aimait beaucoup jouer avec les moustiques à « Le premier de nous deux qui rira aura une tapette ! ». Il gagnait souvent. Plus souvent qu’au Trivial poursuit, en tous cas. 

«- C’est louche, ça sent le cramé avant même qu’on ait commencé à faire à bouffer… C’est quand même pas le moustique qui a bouffé toute la moutarde, il aurait au moins laissé le pot en verre. …

- Manu, on a 2 cadavres sur les bras, y’a Bobby qui pointe à l’amicale des disparus, alors on a peut-être mieux à faire que de chercher qui a bouffé la moutarde, bordel de gratin d’asperge ! »

Manu ouvrit leur guide des parfaits agents secrets à la page des recettes.

 

Tout à coup, des pas dans le corridor firent plus de bruit que les ronflements de Seb, que son corps y dort aussi. Manu et Nathalie, à l’air inquiet, allèrent se planquer dans le cagibi, comme c’était conseillé dans ces cas là par le KGB. Ils avaient presque fini, et, quand ils regagnèrent la chambre, aussi incertains que la France regagnant le Mondial, ils n’eurent pas le temps de remarquer que, soudainement, contre toutes les lois de la logique et de la physique, même quantique, Seb le Mak portait des moustaches.

 

 

Manu et Nathalie prirent enfin la poudre d’escampette. Dans la chambre où le calme était revenu, Bobby errait, hagard de l’Est. Il murmurait « mais comment c’est possible ? » Gérard, le Diable, lui apparut sur son écran digital intérieur et lui expliqua : « J’ai le pouvoir de te transformer en n’importe quel objet figurant entre la page 412 à la page 414 du dictionnaire Larousse. J’ai choisi Moutarde, Moustique, Moustaches… J’avais encore Moulin à vent ou Moule à gaufre ou Mouflon ou Mousquetaire…. Ou Moule ou Moussaka.

-Ca va, j’ai compris, tu vas pas me réciter le dico ! » Jean-Pierre Bacria Bobby.

- Eh, mon pote, tu vas te la jouer discret, parce que je t’ai sauvé la life, là, tu vois. Nathalie, quand tu lui aurais expliqué que tu avais  épousé la sœur du diable, à mon avis, elle t’aurait consolé à coups de 22 long rifle.

- Pas faux. Et Manu m’aurait bouffé le foie. Lui, à part manger…

- Alors tu me dois ..

- Une fière chandelle !

- Tes chandelles, tu te les fous au culte, vu ? Tu me dois plus que ça. Tu devais m’aider à aller au paradis. Bon.  Je vais être obligé de t’en demander un peu plus, je sais que t’as le bras long comme Pasqua et musclé comme Chabal. Il faut que tu m’aides à prendre le pouvoir au paradis, à prendre la place du big Boss. Je veux que tu butes Saint Pierre. Le reste, je m’en débrouille.

- C’est quoi, le reste ? Aller manger les petits fours dans les salons du paradis quand on accueille un notable ? Comment je vais faire ça, moi ?

- Eh ben t’es pas tout seul, t’emmène Blanche Neige avec toi, » ajouta le Diable en désignant Seb le mak qui dormait toujours, mais sans les moustaches qui lui allaient comme les bas résilles à une vache. « Tu sais que Saint Pierre, qui garde le paradis, il s’appelle comme ça vu que Jésus il a dit Pierre, tu es Pierre et sur cette pierre, je bâtirais une belle maison bleue qu’aura pas de clé ? » Bobby opina. « C’est le jeu de mots fondateur, le père des calembours. Ben, pour tuer Saint pierre, c’est pas dur, il y a qu’un moyen : il faut lui raconter le jeu de mots qui tue»

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

grand guide suprème 05/03/2010 23:24


Pour ceux qui font gaffe: cet artciel, c'est le même que celui d'hier, sauf qu'hier j'avais dit que Bill Poulidor était mort alors que c'est Hortefeu que Bobby avait fait mourir dans son article
précédent. On s'y perd un peu parfois. Je ne sais pas comment fait le lecteur.

Sinon, c'est subtil, mais autant Bobby est Bobby, autant Grand guide suprème est "Prof" dans l'histoire. Et Mamie Jacqueline est Mamie Jacqueline.

Et pour le moment personne ne s'est plaint, mais je ne sais pas si on est vers le havre ou à paris ou dans un monde où Paris est dans la banlieue du Havre. Je dis ça au cas où Gaston Gallimard nous
lit..


miteny 05/03/2010 23:19


J'aime bien quand Manu intervient


Bobby 05/03/2010 23:18


tu me laisses me demerder avec les bonhommes de 1 cm ...
je m'en fou j'ai plus d'idées que les scénaristes de lost ! notre saga est géniale mais qui est le lapin ? et pourquoi poulidor est mort ? tu fais du tri sélectif ....

m'est d"avis qu'il va sortir un alien du bide de prof ou qu'il va se retrouver dans le kop boulogne avec de nouveaux copains skinhead !